close

Politique

SociétéPolitique

Un déconfinement progressif en France

Nous approchons peu à peu de la date de fin du confinement c’est à dire le 1er décembre 2020. Cependant le gouvernement à laisser une porte entre ouverte pour le prolongement du confinement. Même si dans les couloirs de l’Elysée tout porte à croire que le déconfinement serait pour le 1er décembre, il risque cependant d’être très progressif comme a annoncé Gabriel Attal le porte parole du gouvernement.

Vers une ouverture des commerces de proximité

L’ouverture des commerces de proximité est au coeur de toutes les discussions, le gouvernement devrait prendre la décision de les ouvrir, pour ne pas laisser le géant Américain Amazon tout rafler pendant les fêtes de fin d’année. Cependant il sous entend aussi un bémol sur cette ouverture qui pourrait être partielle et cibler uniquement quelques commerces.

Les lieux de cultes

Les lieux de cultes sont aussi sur la table, avec les différentes manifestations des Chrétiens qui réclament la réouverture des églises et la possibilité de célébrer la messe.

Les bars et restaurants

Toujours dans le collimateur du gouvernement étant un vecteur important du Covid-19, il y a peu de chance de voir ses commerces ouvrir leur porte dès le 1er décembre. Le gouvernement parle d’une ouverture pas avant 2021.

Un couvre feu de nouveau en place ?

On parle bien d’un déconfinement très progressif, cela pourrait donc dire qu’un couvre feu sera mis en place partout en France afin de palier à des dérives possibles de sorties et de réunion de plus de 6 personnes. Concernant les fêtes de Noël il y a peu de chance que le gouvernement les bloquent complètement mais il se peut qu’elles soient réduits à un entourage très proche.

Lire la suite ...
SociétéPolitique

Le Préfet de Police de Marseille face aux critiques

Hier dans la journée, le préfet de Police de Marseille a déclaré :

Globalement, tous ceux de bonne foi ont bien compris les règles et les appliquent facilement

Jusqu’ici tout va bien il est tout à fait normal que le Préfet s’occupe personnellement des allers et venus et voir le travail de la Police de Marseille sur le terrain en train de faire un contrôle des attestations.

Cependant il est raillé sur les réseaux sociaux, cela notamment car cette phrase intervient dans un contexte particulier. En effet, le Préfet de Police de Marseille a contrôler des dealers sur des points de deals connus, ainsi que les clients qui venait acheter du cannabis ou d’autres drogues illégales.

Les réseaux sociaux, se sont vus alors choqués que le Préfet de Police soit déconcertés que ces personnes n’ai pas d’attestation sur eux et n’a pas hésiter à leur faire la morale. Une histoire plutôt cocasse !

On verra bientôt en France le contrôle d’attestation de braqueur sortant d’une bijouterie disent certains utilisateurs de Twitter.

Lire la suite ...
SociétéPolitique

L’affaire Nicolas Sarkozy loin d’être finie

Cette explication sonne comme une douloureuse défaite pour l’ancien président de la république. Alors que Nicolas Sarkozy affirmait que son accusation dans la nébuleuse du financement libyen pour sa campagne de 2007 était uniquement basée sur des déclarations contradictoires de Ziad Takieddine, le parquet national financier (PNF) était impatient de répondre.

Dans un communiqué publié jeudi 12 novembre, PNF rappelle que l’homme d’affaires franco-libanais (qui prend sa retraite aujourd’hui) a fait l’objet de six auditions au cours desquelles « il n’est jamais revenu sur ses premières déclarations ». De plus, les actes d’accusation dans cette affaire, y compris ceux contre Nicolas Sarkozy, sont fondés sur « des preuves sérieuses et cohérentes qui ne se limitent pas au témoignage d’une seule personne ».

«Les accusations contre Serge Touraine, après avoir interrogé M. Takieddine, sont totalement infondées», estime le PNF, alors que le camp de l’ancien président entendait recourir au volontariat. le visage de l’homme d’affaires sulfureux pour déclarer son innocence.

Dans un communiqué de presse, les républicains ont apporté jeudi un « soutien indéfectible » à Nicolas Sarkozy après « ce nouveau rebond du prétendu scandale libyen », jugeant que « les mesures prises, absolument disproportionnées dans un dossier entièrement repensé, soulignent les graves échecs ». Sur les réseaux sociaux et dans les médias, LR et les ténors de droite se sont relayés pour déchiqueter les accusations contre Nicolas Sarkozy.

Lire la suite ...
SociétéPolitique

Présidentielle américaine : Tout se joue dans 15 jours

De toutes les particularités des élections en Amérique, vues de notre côté de l’Atlantique, le fait que leurs résultats soient annoncés par les médias n’est pas moins important. Cependant, tout comme chez nous, ce sont les autorités qui «certifient» ces résultats, et la grande différence est que chaque pays a ses propres règles, son propre calendrier, donc tout prend beaucoup plus de temps.

Néanmoins, la date est échéance et approche: dans 15 jours, deux États toujours non attribués, la Géorgie et la Caroline du Nord, et quatre affectés à Biden mais interrogés par le camp Trump devraient rendre un verdict définitif. Tant que la procédure judiciaire n’aboutit pas! Géorgie: résultats le 20 novembre, éventuellement récapitulation hebdomadaire.

Une fois les comptes de chaque comté certifiés, l’État les contrôle et doit les approuver avant le 20 novembre.

Politique de recalcul : Si un candidat vaincu est à moins de 0,5% du gagnant, il peut demander un recalcul que Sterling prévoit de terminer dans une « semaine », selon le site Web Politico. Cette conversion manuelle a officiellement commencé cette semaine.

Rapport de force : cet état n’a pas encore été attribué à l’un des candidats: sur plus de 99% des bulletins comptés, Biden ne mène que 0,3%, avec un peu plus de 12 000 voix devant.

Pour le Michigan le verdict devrait tomber fin novembre et il y a peu de chance qu’un recomptage est lieu

Les comtés doivent terminer le vote avant le 17 novembre, selon le département d’État, qui doit certifier avant le 23 novembre.

Politique de recalcul : soit il est automatique s’il y a moins de 2000 voix de différence (ce qui n’arrivera pas), soit un candidat battu peut le demander dans les deux jours suivant la confirmation des résultats, à condition de pouvoir prouver que plusieurs cartes sont affectées d’erreurs ou de fraudes. pour voter qui peut changer le résultat. Et il doit payer l’opération.

Rapport de force : Cet état a été attribué à l’unanimité à Joe Biden, avec une différence de plus de 2,7% soit plus de 140000 voix.

Pour la Pennsylvanie le comptage devrait être sceller très prochainement mais un recomptage peut avoir lieu !

Les comtés étaient tenus de soumettre leurs résultats certifiés avant le 10 novembre, et la date d’approbation finale est le 23 novembre, selon le calendrier du département d’État.

Politique de recalcul : Là encore, il est automatique en cas d’écart inférieur à 0,5% et doit être démarré tôt sur la base de résultats non confirmés. Selon Politico, les autorités de l’État doivent ordonner cette conversion avant le 12 novembre, elle doit commencer avant le 18 novembre et se terminer le 24 novembre.

Rapport de force : la condition a été attribuée à Joe Biden, avec une différence de 0,9%, soit enc

Lire la suite ...