close

Economie

SociétéEconomie

Comment le trading peut m’aider à changer de vie ?

Il n’est pas rare de voir des publications ou d’entendre des témoignages de personnes ayant fait de grands progrès grâce au trading tant sur le plan financier qu’intellectuel. Beaucoup de vies ont connu une amélioration très remarquable grâce au trading. Il fait partie des activités en vogue qui connaît un grand succès depuis ces dernières années. Il n’est pas question aujourd’hui de parler de tout ce que vous devez savoir pour y arriver, mais plutôt comment le trading peut vous aider à atteindre vos objectifs. Si vous souhaitez savoir comment le trading peut vous aider à changer de vie ? Alors, cet article vous en dira plus !

Le trading pour améliorer votre prise de décision !

D’un point de vue général, changer de vie signifie tout simplement quitter sa zone de confort pour commencer une nouvelle aventure. Et ceci devra se faire remarquer sur tous les aspects de votre vie. Il est vrai que quand on parle de changement de vie, le premier qui vient à l’idée, c’est le domaine financier. Mais, ce changement radical peut toucher tous les autres domaines. Et si on vous disait qu’il était possible de changer grâce au trading ?

Pour commencer, le trading vous aide à atteindre une dimension de vous-même que nous n’avez jamais connu. En effet, le trading vous oblige à mieux gérer vos émotions pour mieux les contrôler afin qu’elles n’influencent pas vos prises de décision. Vous avez l’obligation d’être objectif dans vos analyses.

Vous l’aurez donc compris, avec le trading vous êtes obligé de travailler sur vos prises de décisions afin qu’elles conduisent à de bons résultats. Vous n’avez donc pas droit à l’erreur et vous devez mener à bien votre réflexion pour réussir. Cet acte qui peut être parfois anodin, sera un plus dans votre vie personnelle. En effet, toutes vos prises de décisions seront dorénavant réfléchies et convaincantes.

Atteindre l’équilibre financier grâce au trading !

Comment le trading peut vous aider à changer de vie ? Tout simplement en vous faisant gagner beaucoup d’argent. En effet, lorsque vous réussissez dans le monde du trading cela contribue grandement à changer la vie d’une personne sur le plan intellectuel, mais aussi et surtout financier. Vous serez plus libre financièrement ! Ce point est important car indirectement vos pensées limitante liée à ce facteur se dissiperont petit à petit et vous ouvrira de nouvelle opportunité comme l’acquisition de bien, le solde d’une dette ou tout simplement pour un nouvel investissement.

Lorsque vous réfléchissez bien lors de vos prises de décision et que vous analysez minutieusement le marché, toutes les chances sont de votre côté. Mais pour cela, il faut en avoir le connaissance que vous pouvez tout simplement acquérir lors d’une formation pour devenir trader !

Une bonne formation pour un changement de vie réussi

Vous êtes à la recherche d’une formation professionnelle en trading ? Alors, les formules clés en main de Palladium Trading Academy sont là pour vous aider. Il s’agit d’un centre de formation basé à Dubaï qui vous forme pour devenir un véritable professionnel du trading indépendant. Grâce à des formations pédagogiques dans les salles du marché de Dubaï ou directement en ligne, vous pourrez acquérir toutes les subtilités du métier.

Une bonne façon d’adopter les meilleures stratégies du trading tout en vous permettant à vous aussi de devenir un expert du milieu pour enfin changer de vie. Alors, qu’attendez-vous ?

Lire la suite ...
SociétéEconomie

Que savoir sur la cotisation dans une association ?

Une association est un groupement de personnes volontaires. Ceux-ci sont généralement réunis autour d’un projet commun ou des activités. Elle ne cherche pas forcément à réaliser des bénéfices. De ce fait, les cotisations constituent la ressource financière essentielle, voire unique de l’association. Encore faut-il bien distinguer ce qui relève et ce qui ne relève pas de la cotisation. Intégrer une telle communauté, c’est donc s’engager à payer cette dernière. Découvrez dans cet article plus de détails sur la cotisation dans une association.

Qui fixe la cotisation ?

Selon la loi de 1901, les associations ont la totale liberté pour fixer le montant de la cotisation. Toutefois, la définition du montant incombe bien évidemment aux instances dirigeantes de la structure. Les statuts peuvent ainsi prévoir que cette initiative revient au bureau ou au conseil d’administration. Par la suite, l’assemblée générale s’attelle à la validation du montant proposé. À cet effet, plusieurs options s’offrent à l’organe compétent pour la détermination du montant de cette cotisation.

  • Un montant fixe ;
  • Un montant proportionnel à certains indices notamment la situation personnelle de l’adhérent, ses revenus, etc. ;
  • Allier les deux systèmes.

Dans tous les cas, elle ne doit pas être trop élevée, ni trop basse. Mais par-dessus tout, le plus important, c’est de bien gérer les cotisations associatives.

Qui paye la cotisation ?

Les cotisations sont payées par les membres de l’association. Elles s’appliquent sans exception à tous. Ce sont les statuts ou le règlement intérieur, qui prévoient l’obligation de verser une cotisation par les membres. Si cela est indiqué dans les statuts et/ou le règlement intérieur, il est également possible de demander le versement d’un droit d’entrée. Toutefois, il ne faut pas les confondre.

Le droit d’entrée et la cotisation sont deux différentes contributions. Une association peut prévoir dans les statuts de demander aux membres l’un ou l’autre. Elle peut aussi demander les deux. Le droit d’adhésion est demandé à tout nouveau membre lors de sa première entrée à l’association. Il est versé une seule fois. Une cotisation, quant à elle, est en général versée périodiquement.

Périodicité et modalités de paiement

La périodicité et les modalités de paiement des cotisations à savoir sa fréquence et son échéance sont définies par les statuts de l’association. À défaut de mention dans les statuts de cette dernière, c’est le règlement intérieur qui les mentionne. Généralement, le versement des cotisations se fait annuellement. Mais ce n’est pas une obligation. Le faire en début d’année n’est pas non plus une obligation. Certaines associations proposent même à ses membres la possibilité de règlement fractionné. Ce qui facilite la tâche à certains. Dans tous les cas, l’association a le droit de délivrer un reçu au membre en guise de paiement de la cotisation. Ceci facilite d’ailleurs les comptabilités.

Mode de paiement

Ici aussi, il convient de se référer aux dispositions statutaires. L’association proposera donc le mode de versement qui facilitera l’organisation. Il peut s’agir de :

  • Un versement en espèces ;
  • Par chèque ;
  • Un virement bancaire.

Parmi toutes ces options, le virement bancaire est l’idéal. Il y a la possibilité de proposer le prélèvement automatique si l’adhérent choisit de payer sa cotisation en plusieurs fois par exemple. Par ailleurs, il existe le paiement en ligne qui est plutôt pratique aussi.

Les dispositions en cas de non-paiement

Ne pas payer les cotisations d’une association quand on est membre serait synonyme de manquement à une obligation de l’association. Ce qui peut provoquer la perte de sa qualité d’adhérent. Cependant, si les statuts n’annoncent pas les conditions d’exclusion d’un membre qui n’aurait pas honoré son engagement, l’association doit lui adresser une lettre recommandée avec accusé de réception. Dans le contenu de la lettre, il sera précisé une demande de paiement dans un délai raisonnable. Dans cette lettre, il devra aussi être mentionné son risque d’exclusion en cas de non-paiement. Malgré cela, s’il ne procède toujours pas au paiement de sa part de cotisation, l’association lui enverra une deuxième lettre avec accusé de réception. Celle-ci, pour l’informer qu’il est exclu de l’association en rappelant les raisons de cette exclusion.

Les possibilités de remboursement

Pour le remboursement de cotisation, il y a deux possibilités. La première, l’association les prévoit dans ses statuts et/ou son règlement intérieur. La deuxième, il n’y a aucune précision donnée sur ce sujet. S’il s’agit du premier cas, un remboursement partiel ou total peut être effectué. Mais ceci, à plusieurs conditions.

  • Si le motif correspond à l’un de ceux qui sont précisés dans les textes de l’association ;
  • Si l’association décide d’effectuer à tous ses membres un remboursement unilatéral ;
  • Si l’association décide d’accepter la demande d’un membre.

Pour les 2 derniers cas, l’association se doit de communiquer son choix à l’ensemble des membres. Ainsi, elle respectera le principe d’égalité et de non-discrimination. Toutefois, elle doit transmettre les modalités de remboursement aux personnes concernées.

Si le remboursement n’est pas prévu dans les textes de l’association, elle n’est pas obligée de rembourser ses adhérents. En effet, la cotisation est réservée à une participation au fonctionnement de l’association. En plus, elle n’est pas directement liée aux activités dont peuvent bénéficier les membres. Le remboursement n’est donc pas une obligation en l’absence de dispositions statutaires.

Par ailleurs, le paiement de cotisations peut donner droit à une réduction d’impôt sur le revenu. Mais pour cela, l’association doit être un organisme d’intérêt général. Elle ne doit offrir aucune contrepartie directe.

En somme, les cotisations dans une association sont régies par des lois bien définies. Elles doivent être respectées pour la bonne marche des activités.

Lire la suite ...
SociétéEconomie

Pourquoi investir en SCPI ?

Toutes les opportunités d’investissement, en matière d’immobilier, méritent qu’on s’y attarde. Se familiariser avec les statuts et les structures juridiques entourant le domaine immobilier, en effet, peut permettre non seulement de réaliser certaines économies – notamment face à l’impôt – mais aussi d’effectuer des investissements particulièrement lucratifs. Pour cette raison, le cas de la SCPI et du « pourquoi » de son investissement s’avère pertinent pour vos affaires ainsi que votre patrimoine.

Qu’est-ce qu’une SCPI ?

SCPI signifie Société Civile de Placement immobilier. Une SCPI, alors, dépend des Organismes de Placements Collectifs. Une SCPI, en effet, est un fond de placement collectif comportant de multiples investisseurs – ceux-ci étant des particuliers – qui, en commun, apportent un montant pour avoir le droit de gérer un patrimoine immobilier. Ces investisseurs sont alors aussi les épargnants et sont de ce fait rétribués par des parts sociales ; à ne pas confondre avec des actions toutefois.

Afin de souscrire à une SCPI, il est attendu que le capital social, soit la totalité des investissements, soit au minimum de 760 000 euros. Seuls des biens immobiliers conséquents sont alors ciblés par une SCPI. L’intérêt de cette société étant alors d’attribuer le patrimoine immobilier acquis à la location.

La SCPI sert exclusivement à administrer la gestion des biens immobiliers compris dans son patrimoine. Aucun but marchand ne doit lui être associé.

Les avantages d’une SCPI

Bien que l’investissement total d’une SCPI doive s’évaluer au moins à 760 000 euros, ce qui représente une somme remarquable, chaque investisseur peut souscrire à une part dès lors où l’investissement personnel est au moins égal à 150 euros. Chaque part de la SCPI a la même valeur. Il est permis à chacun d’en acheter plusieurs pour accroître son épargne.

La SCPI, de ce fait, se présente comme une opportunité d’investissement très facilement accessible, même pour les petits porteurs. L’investissement, qui plus est, est très peu risqué compte tenu de la nature immobilière que recouvre la SCPI. Il s’agit par conséquent d’un placement sûr et très abordable dont l’épargne peut être plus conséquente à mesure que l’on multiplie l’acquisition des parts de la SCPI.

Comment investir en SCPI ?

Il existe différentes manières d’investir en SCPI afin de bénéficier de la rentabilité de son placement. En premier lieu, la plus simple, mais aussi la plus usitée d’entre elles, implique d’acheter une ou plusieurs parts de SCPI comptant.

Vous pouvez directement vous adresser à la SCPI gestionnaire pour éventuellement souscrire à cet investissement. Cependant, les SCPI s’adressent souvent aux banques en guise d’intermédiaires. Vous pouvez par conséquent obtenir des parts d’une SCPI en vous adressant à votre banque ou bien à votre assureur.

Des conseillers en gestion du patrimoine pourront aussi vous suggérer un investissement en SCPI si celui-ci s’avère rentable. Enfin, il est aujourd’hui possible, sur certaines plateformes Internet, d’acheter vos parts de SCPI en ligne. Le montant de celles-ci variant alors d’un investissement à l’autre.

Mais vous pouvez aussi acquérir des parts d’une SCPI en les incluant dans votre assurance-vie. Celle-ci sera alors autrement plus rentable au regard de votre souscription. Les modalités de ces investissements varient selon les compagnies d’assurance. Assurez-vous d’en discuter avec votre assureur.

Lire la suite ...
PolitiqueEconomieSociété

Suppression de l’indemnité Inflation de 100€ promise par le gouvernement.

Les bruits de couloir étaient présent depuis le début de la semaine en effet la droite avait annoncée que la prime inflation n’était pas juste et qu’il fallait la supprimer pour éviter d’avoir à nouveau des pertes dans le budget de l’Etat qui a trop dépensé à cause notamment du « quoi qu’il en coute ».

Il faut savoir que la droite est majoritaire au Sénat, c’est à dire que les décisions prises par le gouvernement sont étudiées par le Sénat et votées par la suite. La majorité de droite aura eu raison cette fois-ci puisque hier dans la soirée le Sénat à fait supprimer l’indemnité inflation qui était promise aux Français touchant moins de 2.000€ et qui aurait du être versé directement par l’employeur début décembre ou début janvier 2022. Cette indemnité avait pour but de compenser la hausse des prix de l’électricité et du gaz, mais aussi la hausse exponentielle des carburants. Le gouvernement peut tenter de réagir face à cette opposition mais à l’heure actuelle vous pouvez faire une croix sur l’indemnité inflation de 100€ qui vous a été promise !

Lire la suite ...
SociétéEconomie

Le rachat de crédits : pour qui et pourquoi ?

Le rachat de crédits, aussi appelé regroupement de crédits est une opération bancaire qui consiste à faire une restructuration de tous les crédits en cours dont le but de rééchelonner et d’alléger le remboursement. Plusieurs établissements financiers proposent ce service financier. Il faut noter cependant qu’il n’est pas sans risque bien qu’il puisse permettre à plusieurs personnes surendettées d’avoir une trésorerie plus stable. Retour sur les différentes informations à connaître concernant le rachat de crédits. 

A qui s’adresse le rachat de crédits ?

Toutes les personnes qui ont plus d’une dette en cours peuvent être éligibles au rachat de crédit. Cela peut être un prêt immobilier, un crédit personnel non affecté ou un crédit à la consommation, un emprunt renouvelable ou encore un crédit affecté auto, travaux, etc. Que le demandeur soit un propriétaire, un locataire, un actif en CDD, en CDI ou en intérim, un retraité, un jeune ou un senior, un travailleur libéral, etc., il a toujours la chance de regrouper ses dettes.

Néanmoins, chaque établissement bancaire est libre d’accepter ou non la demande. En général, l’offre de rachat se base sur les situations personnelles et professionnelles du demandeur. Le créditeur effectue d’abord une étude de son cas avant de donner son retour. Dans la plupart des cas, les différentes dépenses courantes prévisibles et incompressibles de la personne sont d’abord évaluées pour connaître son niveau d’endettement et sa capacité de remboursement. Cela permet au créditeur d’avoir l’indicateur nommé « taux d’endettement » qui détermine l’acceptation d’un regroupement de crédit. 

De son côté, le demandeur peut aussi effectuer sa simulation de rachat de crédit sur un site fiable dont le but est d’avoir toutes les informations qu’il doit savoir afin d’éviter les pièges. En effet, un rachat, comme étant déjà dit n’est pas sans pièges.

Pourquoi choisir l’option rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une opération faite pour alléger l’endettement d’un débiteur et d’éviter toute situation de surendettement. Il permet de réduire ses mensualités et de rééquilibrer sa trésorerie. C’est également un moyen de faire une réorganisation de la gestion budgétaire et de la simplifier au maximum. Certes, cette solution ne permet pas forcément de réaliser une économie sur le long terme. Néanmoins, elle apporte tout de même plus de paix tous les mois.

Certaines personnes optent aussi pour le regroupement de crédit pour obtenir un taux d’intérêt plus bas. Comme faire un rachat permet de réviser les conditions des prêts en cours, il est possible de procéder à une négociation pour l’obtention d’un meilleur taux d’intérêt.

Et pour finir, un rachat de crédit permet d’assurer le financement d’un nouveau projet. Avec une trésorerie plus stable et plus facile à gérer, il est possible d’imaginer un autre projet.

En outre, faire un rachat de crédit est devenu très simple avec les plateformes qui proposent des offres en ligne comme Younited Crédit. Sur cette plateforme, il est possible de faire une demande en toute sécurité 100% en ligne, sans paperasse et sans déplacement. Toutefois, comme tout organisme de crédit, des informations seront demandées pour étudier le niveau et la capacité d’endettement du demandeur. Vous obtenez ensuite une réponse en 24h !

Lire la suite ...
EconomieSociété

Appel de marge : les points à savoir

En vue de se lancer dans le domaine du trading, certains termes et concepts sont à maîtriser. Cela permet par la suite de prendre rapidement des décisions ou bien d’utiliser les bons outils pour multiplier ses intérêts. Connaître les termes qui s’utilisent dans le domaine offre aussi l’occasion d’éviter les mauvaises surprises. C’est le cas par exemple de l’appel de Marge. Qu’est ce que c’est ? Comment est-il appliqué sur les marchés ? Comment l’éviter ? Cet article répond à ses questions. 

Trader avec de la marge veut dire également trader avec un effet de levier trading. Quel effet de levier choisir ? En fonction de son capital, l’investisseur peut choisir un effet levier maximal imposé par le broker ou peut réduire son effet de levier en augmentant son capital de trading.

Qu’est-ce qu’un appel de marge ?

Pour simplifier, l’appel de marge trading est utilisé lorsque votre courtier vous envoie une alerte. Cette dernière vous informe que vous ne disposez plus assez de fonds pour maintenir une position ouverte avec effet de levier. Il est donc nécessaire de rajouter des fonds sur votre compte si vous souhaitez maintenir vos positions ouvertes. Dans le cas contraire, le courtier sera contraint de les fermer. Vous pouvez également clôturer vos positions afin de réduire la marge de maintenance requise. 

L’appel de marge peut aussi désigner le statut de votre compte. Lorsque vous êtes « en appel de marge », sachez que les fonds qui se trouvent sur votre compte sont inférieurs à la marge de maintenance nécessaire. En d’autres termes, l’on peut qualifier l’appel de marge comme étant un dépôt de garantie. Dans le cas où vous ne pouvez pas apporter une garantie sur votre solvabilité, votre broker doit alors intervenir dans le but de limiter les éventuelles pertes. De ce fait, l’appel de marge permet d’éviter d’avoir un solde négatif. 

Comment fonctionne l’appel de marge sur les marchés financiers ?

Le fonctionnement de l’appel de marge est différent selon les marchés dans lequel vous souhaitez trader ou investir .

Appel de marge sur le marché de gré à gré 

Sur un marché de gré à gré votre broker va demander une garantie pour chacune de vos transactions. La valeur du capital requis dépend généralement du broker que vous avez choisi, de l’effet de levier utilisé, mais également de la volatilité et de la liquidité.

Lorsque vous ouvrez une position, le dépôt de garantie est désigné par les courtiers sous d’autres termes. On parle alors de marge requise, de couverture ou bien de marge disponible. Dans tous les cas, le montant fixé correspond aux fonds qui restent avant que vous ne subissiez un appel de marge. 

Pour le marché de gré à gré, le courtier peut vous envoyer des e-mails vous demandant de réalimenter votre compte. Il est toutefois à noter que dans certains cas, il est possible que les appels de marge ne soient pas obligatoires. À titre d’exemple, c’est le cas lors de la chute trop brutale de votre compte. 

Appel de marge sur le marché réglementé 

Sur le marché réglementé, le fonctionnement de l’appel de marge est différent. En effet, lorsque vous tradez des marchés à terme, les transactions passent généralement par une chambre de compensation. Le courtier joue alors le rôle de l’intermédiaire pour l’appel de marge. La chambre de compensation, quant à lui, calcule le montant des pertes et des gains sur vos positions. L’appel de marge est alors effectué tous les jours. 

Si l’évolution du marché vous a été favorable, on parle de marge débitrice. Dans le cas contraire, il s’agit d’une marge créditrice. En cas de perte latente, la chambre de compensation vous envoie un appel de marge de pour que vous reconstituez votre couverture. Le versement peut être des titres ou bien des liquidités. Si votre compte n’est pas approvisionné, votre courtier peut solder une partie ou bien toutes vos positions. Le broker peut aussi utiliser votre dépôt de garantie afin de régler l’appel. 

Répondre à l’appel de marge : comment s’y prendre ?  

Afin d’éviter l’appel de marge, il est conseillé de ne pas utiliser trop d’effet de levier. En effet, plus vous utilisez des effets de levier, plus vous vous exposez à des risques de perte importante. Évitez également d’engager une part trop importante de votre capital et mettez en place le « stop-loss ». Conserver une quantité suffisante de marge libre sur son compte et réduire la taille de ses trades permettent aussi d’éviter de recevoir un appel de marge. 

Si vous recevez un appel de marge et que vous ne souhaitez pas clôturer vos positions, il est nécessaire de répondre. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous. En effet, vous pouvez injecter des liquidités sur le compte sur marge. Ensuite, vous pouvez effectuer un transfert d’actif sur le compte sur marge. Il est aussi possible de liquider partiellement votre compte sur marge.

Lire la suite ...
SociétéEconomie

Départ à la retraite : quelle est la meilleure option pour stocker vos biens pendant le déménagement ?

Pour avoir une retraite confortable, sûre et amusante, vous devez vous préparer. Et pour certains, choisir un endroit où vivre fait partie de la préparation. Aller dans une région d’outre-mer de la France comme la Martinique est une excellente idée. Une fois, le moment venu, vous devez trouver une alternative pour garder vos meubles parce que le déménagement implique beaucoup de choses. Et c’est bien pour cela que vous avez besoin de Stock Avenue.

Pourquoi la Martinique est-elle parfaite pour les retraités ?

Alors que vous vous préparez à cette nouvelle étape de votre vie, prenez note de ce qui est important pour vous. Ceux qui planifient leur retraite sont généralement à la recherche d’un endroit où vivre qui soit beau, paisible et offre des opportunités intéressantes pour créer une vie épanouissante. La Martinique est un endroit idéal pour prendre sa retraite grâce au style de vie relaxant et agréable qu’elle offre. Les retraités peuvent passer leurs dernières années à chérir la vie d’une manière qu’ils n’avaient peut-être pas eu le temps de faire auparavant. Si vous recherchez l’endroit idéal pour passer le reste de votre vie, voici quelques raisons pour lesquelles prendre sa retraite sur la côte est le meilleur endroit pour le faire.

  • Vivre une vie saine et active : vivre près de l’océan présente des avantages bien étudiés pour la santé mentale et physique.
  • Profiter d’une vie sophistiquée : vivre sur une île vous offrira un accès inégalé à certains des meilleurs fruits de mer et activités de classe mondiale.
  • Embarquer pour l’aventure : la retraite est le meilleur moment pour être aventureux. Votre temps vous appartient désormais et vous aurez la liberté de prioriser les expériences que vous avez toujours rêvé de faire.

Qu’en est-il du déménagement ?

Ça y est, vous avez trouvé l’endroit idéal. Mais une fois le moment du déménagement venu, qu’allez-vous faire de vos biens ? Obtenir une unité de stockage est l’alternative parfaite pour faire face à ce problème.

Si vous avez accès au service self-stockage de Stock Avenue à fort de France, Volga plage, votre box individuel est accessible à tout moment, 7j/7. Ce qui signifie que les utilisateurs peuvent accéder au stockage qu’ils ont loué à tout moment. Il n’y aura aucune sorte de restriction qui sera sûrement une bonne chose pour les clients. Quant aux garde-meubles traditionnels qui se situent à l’aéroport Ducos, au Lamentin, à la cité Ozanam-fond batelière ou bien en Fort De France-Haut Dillon, vous avez besoin de prendre un rendez-vous avec le responsable avant de venir.

Louer une unité de stockage avec Stock Avenue pour conserver vos meubles et vos biens personnels est synonyme de conserver vos biens dans un endroit sécurisé. Quelques unités de stockage proposées par eux sont sous surveillance vidéo, ce qui signifie qu’il n’y a aucune chance de toute sorte d’activité désagréable. Et même pour les unités qui ne sont pas sous surveillance vidéo, vous n’avez pas à vous inquiéter, car chez Stock avenue, il considère vos meubles comme les leurs.

Bref, à la fois sécurisées et présentes dans toute l’île, louer une garde-meubles vous sera d’une grande aide tout au long de votre déménagement.

Lire la suite ...
SociétéEconomiePolitiqueSanté

Augmentation du salaire pour les profesionnels de santé

Le ministre de la Santé, Olivier Veran vient de faire l’annonce aujourd’hui qui avait trouvé un accord avec plusieurs syndicat afin d’augmenter le salaire des professionnels de santé à la hauteur de 183€ net par mois à compter du 1er Juin 2021. Cette annonce devrait répondre à une partie de la colère de professionnel de santé.

Lire la suite ...
SociétéEconomie

Le groupe printemps annonce la fermeture de 7 magasins en france

Le groupe Printemps s’impose des règles dure. Le distributeur, propriétaire de la chaîne de grands magasins Printemps et de la chaîne Citadium, a présenté mardi 10 novembre le «plan de relance» aux partenaires sociaux. Il comprend la fermeture de quatre des 19 magasins Printemps et de trois des huit magasins Citadium opérant en France.

D’ici janvier 2022, le groupe, qui appartient au fonds Disa depuis 2013, entre les mains de personnalités du Qatar, couvrira ses magasins Printemps au centre de l’Italie 2 à Paris, Le Havre, Strasbourg et Metz, ainsi que les adresses que Citadium opère à Paris, avenue des Champs-Elysées et Place de la Nation et à Toulon. Le plan couvre également la réorganisation des services au siège du Printemps.

Les mesures visent à «réduire les pertes d’exploitation du groupe», précise un porte-parole du Printemps, mais sans en préciser le montant. Ils conduiront à la liquidation de 428 emplois dans l’entreprise d’ici juillet 2021; 70% des licenciements concernent des postes de salariés dans les magasins, le reste est dû à la réorganisation de ses services en centrale d’achat. Le groupe s’est d’ores et déjà engagé à « éviter les licenciements » en promouvant des mesures de redéploiement. En interne, les travailleurs s’inquiètent d’un plan qui couvre «plus de 10% des effectifs».

Lire la suite ...