close
MaisonTravaux

Comment protéger efficacement votre parquet ?

parquet vitrificateur

Un nouveau parquet massif ou contrecollé est une belle addition à n’importe quelle maison, mais il est important de le protéger correctement afin qu’il conserve son aspect optimal pendant des années. Il existe plusieurs types de protection, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Dans cet article, nous allons examiner les principaux types de protection – vitrification, huiles, cirages – et voir lequel vous convient le mieux.

Vitrifier son parquet

La vitrification de votre sol est une étape importante de la protection de votre parquet contre les dommages. La vitrification crée une barrière durable qui protège votre parquet contre les déversements, la saleté et les rayures. Elle donne également à votre parquet une belle brillance et le protège contre la décoloration au fil du temps.

Ce type de protection est généralement assurée par un vernis composé d’une résine et d’un durcisseur enfin il peut être disponible en vitrificateur mat ou vitrificateur brillant. Le vitrificateur peut-être appliqué de différentes manières. Les produits à base d’huile sont également populaires, mais de nouvelles innovations ont permis de mettre au point des protections plus faciles comme le vitrificateur mat invisible pour la protection du parquet ou d’un escalier en bois et qui permettent à votre parquet de rester beau et durable pour les années à venir.

Huiler son parquet en bois

Lorsque vous huilez votre parquet en bois, vous saturez les pores du bois d’un agent protecteur. Celui-ci va rendre le parquet résistant aux rayures et à l’usure, tout en lui donnant une finition similaire à celle de la cire. Il s’agit d’une protection efficace pour les pièces à fort trafic, comme la salle à manger ou la cuisine. Si votre sol est déjà huilé, vous ne pourrez pas appliquer de vernis. Dans ce cas, vous devrez entretenir le sol tous les 2 à 3 ans pour qu’il conserve son bel aspect. Il y a quelques points à garder à l’esprit lorsque vous huilez votre plancher en bois.

L’avantage d’huiler votre parquet est de rendre le bois plus résistant à l’usure. Cependant, si vous ne l’appliquez pas correctement, vous risquez de vous retrouver avec une finition collante et brillante, difficile à nettoyer.

Cirer son parquet en bois

Aujourd’hui, de nombreuses personnes préfèrent huiler un parquet plutôt que d’utiliser une cire pour parquet. La cire pour parquet, bien qu’elle ne soit plus aussi populaire qu’avant, reste un excellent choix pour les parquets traditionnels et les parquets en bois massif. Elle a l’avantage de sentir bon et de préserver l’aspect naturel du parquet.

L’inconvénient de la cire pour parquet est qu’elle nécessite un entretien régulier afin de préserver son aspect. Vous devrez nettoyer et polir le parquet tous les deux ou trois mois afin d’empêcher la cire de s’user. Si vous n’entretenez pas correctement votre parquet, il commencera à paraître terne et rayé. Ce type de protection des sols est parfait pour les pièces à faible trafic, comme les chambres, les bureaux et les couloirs d’étage.

Conclusion

Il est important de protéger votre parquet de la bonne manière, afin de prolonger sa durée de vie et de préserver son aspect. Nous espérons que cet article vous a aidé à mieux comprendre les différents types de protection disponibles pour les parquets massifs ou contrecollés.

Lire la suite ...
1 10 11 12 13 14 34
Page 12 of 34